La gestion des inondations sur le bassin de l’Agout

Documents stratégiques de la gestion du risque :

  • Au niveau Européen, les orientations principales de la gestion des inondations sont fixées par la Directive Inondation (DI).
  • À l’échelle nationale elles se déclinent avec la Stratégie Nationale de Gestion des Risques d’Inondation (SNGRI),
  • À l’échelle du bassin Adour-Garonne, s’applique le Plan de Gestion du Risque Inondation (PGRI),
  • À l’échelle des secteurs exposés, identifiés comme Territoires à Risques Inondations (TRI), on se réfère à la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation (SLGRI) et à sa traduction opérationnelle : le Programme d’Action de Prévention des Inondations (PAPI)

Sur les secteurs à risque, les Plans de Prévention des Risques inondation (PPRi), réglementent l’aménagement d’un territoire en fonction de son degré d’exposition au risque inondation. Ils sont élaborés par les services de l’Etat et établissent les dispositions constructives à mettre en œuvre dans les secteurs inondables et proscrivent les constructions nouvelles dans les zones les plus exposées. Les PPRi sont opposables et annexés aux documents d’urbanisme.

La prévention du risque est essentielle et nécessite des actions de communication pour renforcer la culture et la maîtrise du risque inondation. La population doit être informée des risques majeurs potentiels via des documents d’informations :

    • Chaque préfecture réalise un Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM). Ce document réunit les informations sur les risques naturels et technologiques susceptibles de se produire dans le département et liste les communes exposées.
    • Les communes ont ensuite à charge de tenir à jour le  Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM). Celui-ci précise la nature des risques encourus par les administrés et donne les consignes à adopter en cas d’événement majeur.

Les politiques d’urbanisme doivent également prendre en compte ce risque inondation dans l’aménagement du territoire afin de limiter l’exposition des populations et préserver les espaces de mobilité des cours d’eau. Les principaux documents d’urbanisme sont :

    • Le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) est un document d’urbanisme réglementaire qui a pour objectif de conduire une planification communale ou intercommunale cohérente, durable et solidaire. Il doit prendre en considération les PPRi existants et se rendre compatible avec le PGRI.
    • Le plan local d’urbanisme (PLU) est le principal document de planification urbaine fixant les règles d’urbanisme de la commune. Il organise et coordonne les futurs aménagements sur le territoire en anticipant ses évolutions, en tenant compte à la fois des politiques nationales d’aménagement et des spécificités locales. Il intègre les règles de constructions établies par les PPRi.

Le PAPI d’intention 2021-2023

Depuis sa création, le SMBA accompagne les collectivités et réalise des actions de gestion des inondations sur le bassin de l’Agout. Il a notamment été porteur :

    • Du Plan d’action prévention inondation sur le bassin versant du Thoré (PAPI) – 2006-2011 ;
    • Du schéma de prévention du risque inondation sur le bassin versant de l’Agout (SPRI) – 2012 ;
    • Du schéma d’aménagement et de gestion de l’eau sur le bassin de l’Agout (SAGE) – 2014 ;
    • De missions transversales de gestion et d’entretien des cours d’eau participent également à la réduction des risques d’inondations.

Depuis 2016, il assure la mise en œuvre de la Stratégie locale de gestion du risque inondation (SLGRI) autour du TRI Castres-Mazamet et est en cours d’élaboration d’un PAPI d’intention afin d’étendre sa mise en application à l’ensemble bassin de l’Agout.

Le PAPI est la concrétisation opérationnelle des stratégies de gestion des inondations. Il propose un programme d’actions concrètes visant notamment :

    • Améliorer la connaissance et la conscience du risque inondation
    • Renforcer la surveillance, la prévision et la des cours d’eau
    • Accompagner dans l’alerte et gestion de crise
    • Veiller à l’intégration du risque inondation dans l’urbanisme
    • Prévoir des actions de réduction de vulnérabilité des personnes et des biens
    • Favoriser le ralentissement dynamique d’écoulements
    • Gérer certains ouvrages de protection hydrauliques
    • limiter les inondations sur le territoire.

Le PAPI s’attachera à faire émerger les stratégies locales explicites et cohérentes à l’échelle du bassin versant. Il s’articulera avec les politiques de gestion des inondation existantes et sera complémentaire aux autres documents de gestion de la ressource en eau que sont le SDAGE et le SAGE Agout. De ce fait et à titre d’exemple les mesures de ralentissement dynamique envisagées privilégieront les solutions basées sur la nature telles que la création ou la restauration de zones d’expansion de crue, le maintien de la fonctionnalité des zones humides ou la réouverture de bras de décharge