Site naturels protégés

Les outils de gestion de la biodiversité en France :

Il existe en France de nombreux outils permettant de protéger spécifiquement les écosystèmes les plus fragiles ou rare et la biodiversité, qu’elle soit terrestre ou marine. Ces outils sont principalement issus du droit de l’environnement, ils peuvent provenir également du droit forestier ou de l’urbanisme. Quelques exemples de type de sites naturels :

  • la Trame Verte et Bleue,

Cette trame identifie physiquement les liens et les fonctionnalités entre les différents habitats, pour aboutir aux Schémas Régionaux de Cohérence Écologique (SRCE), qui est ensuite utilisé lors de l’élaboration des documents d’urbanismes.

La Trame forme un réseau de continuités écologiques terrestres et aquatiques, appelé également corridors écologiques.

  • les ZNIEFF de type 1 ou 2,

Les Zones Naturelles d’intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) sont des secteurs abritant un écosystème patrimonial. Leurs inventaires permettent d’avoir une base de connaissance sur les milieux naturels sur l’ensemble du territoire français. Cet inventaire doit être consulté dans le cadre de projets d’aménagement, ce qui en fait un réel outil d’aide à la décision et de conservation de la nature.

  • Espaces Naturels Sensibles (ENS),
  • les Sites Natura 2000 (ZCS et ZPS).

Le réseau Natura 2000 permet de délimiter des zones à fort enjeux écologique, avec de nombreux habitats et espèces représentatifs de la biodiversité européenne. Pour se faire, le programme s’appuie sur 2 directives européenne : la directive oiseaux (ZPS) et la directive Habitat-Faune-Flore (ZCS).

Les sites naturels dans le Tarn et sur le bassin versant de l’Agout :

De nombreux sites naturels sont inscrit dans le Tarn et sur le bassin versant de l’Agout, dont :

  • La vallée de l’Agout classé en zone Natura 2000,
  • La vallée du Gijou classé en zone Natura 2000 et ZNIEFF 1, avec de nombreuses prairies humides, des landes sèches sur les hauteurs. Quelques espèces qui se font rare : la loutre, la lamproie de planer, ou l’écrevisse à pattes blanches,
  • La Montagne Noire Occidentale en zone Natura 2000. Les nombreuses falaises et cavités souterraines permettent aux chiroptères de s’y installer,
  • Les tourbières du Margnès, dont la tourbière de Canroute, dans les Monts de Lacaune, sont un site classé ZNIEFF (1 et 2), N2000 et ENS ! Cette tourbière est l’une des plus belle du Tarn. Elle est gérée par le Conservatoire d’Espaces Naturels (CEN Midi-Pyrénées).
Tourbiere_Canroute_Highlands_Casttles

Highlands Cattles sur la tourbière de Canroute (81). Cette race rustique est particulièrement adaptée aux zones humides et permet de maintenir le milieu ouvert (Département du Tarn)

Il existe 16 sites classés en Natura 200 sur le territoire du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, 14 de ces sites sont animés par les animatrices Natura 2000 du parc : C. Almodovar (natura-almodovar@parc-haut-languedoc.fr) et J. Casquet (natura-casquet@parc-haut-languedoc.fr). La liste complète des sites animés par le parc est disponible sur leur site.

La mobilisation des différents acteurs du territoire en faveur de la biodiversité :

Les différents acteurs du territoire agissent pour inventorier, gérer et préserver ces espaces naturels : le syndicat mixte de l’Agout, le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, le département du Tarn, le Pôle Tarnais Zones Humides, la fédération de chasse et de pêche et également des associations comme le Conservatoire d’espace naturel  ou des bureaux d’études comme Rhizobiome.